Exposition DOUCE FRANCE-Des musiques de l’exil aux cultures urbaines

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET MÉTIERS (CNAM)

Proposée par le CNAM Paris, cette exposition est dédiée au métissage culturel, autour de la personnalité de Rachid Taha, chanteur de renommée internationale qui a donné ses lettres de noblesse au rock arabe. Conçue de manière interactive, elle met en exergue les grandes séquences de la carrière de l’artiste à la lumière de l’histoire de l’immigration maghrébine en France et des enjeux de l’interculturalité.
Pionnier et figure tutélaire par ses engagements dans la lutte contre le racisme et les discriminations, mais aussi par la richesse de ses expériences musicales, Rachid Taha a ouvert la voie à toute une galaxie d’artistes qui incarnent aujourd’hui le talent et la créativité française. Un module est consacré au chanteur algérien d’origine kabyle, Idir, qui a noué des liens forts avec des musiciens bretons autour de créations communes associant musiques berbère et celtique.
Mêlant vidéos, photos, affiches, objets, enregistrements audio, archives publiques et privées, le parcours se termine par un “karaoké du bled” où les visiteurs sont invités à chanter !

Commissaires d’exposition Myriam Chopin et Naïma Yahi
Le catalogue de l’exposition est publié aux éditions Calmann-Levy

Du 18 septembre au 7 novembre 2021

MERCREDI > DIMANCHE
14h-18h

VENDREDI
10h-12h / 14h-18h

Espace François-Mitterrand (Hôtel de Ville)
Inseac (La Prison)
Entrée libre