Éducation artistique et culturelle - 100% EAC

Les portes du Théâtre du Champ au Roy demeurent fermées au public.
Malgré tout, nous poursuivons nos projets d’éducation artistique et culturelle avec les établissements scolaires partenaires.
Retour en mots et en images sur les projets en cours cette saison 2020/2021.

1- Des ateliers photo et écriture sur le thème de l’autoportrait au lycée Pavie
Depuis le mois de décembre dernier, les artistes Patricia Allio (comédienne, auteure, performeuse) et Isabelle vaillant (photographe) interviennent auprès de 2 classes de 1ere et Terminale Philosophie et Humanité, pour un total de 35h d’ateliers répartis sur les mois de décembre et janvier. En s’appropriant le thème de « L’autoportrait à… », et de la « métamorphose du moi », les élève sont invités à se raconter par le biais d’objets, de photographies, d’écrits qui leur sont chers.Les témoignages d’Ilem, Gabrielle ou Malo, recueillis ce vendredi 15 janvier, au cours de l’atelier mené par Isabelle Vaillant, reflètent une implication sincère dans la thématique proposée. Chacun s’y raconte intimement, et atteste que le travail initié avec les artistes fera longtemps écho en eux.
Parallèlement à ce travail mené avec les élèves, une série photographique d’Isabelle vaillant est présentée au CDI jusqu’au 19 février. Intitulée L’autre en soi, cette exposition interroge les notions d’intimité, d’identité et d’étrangeté.

isa pat pavie20 1isa pat pavie20 2isa pat pavie20 3

 

 

 

 

 

 

2- Des ateliers de sensibilisation avec un temps de pratique théâtrale dans plusieurs établissements scolaires du territoire.
En février 2021, nous accueillerons (si les conditions sanitaires et les mesures gouvernementales le permettent) la création de Olivier Letellier Nathan longtemps.
Deux classes ont été associées dès le départ au projet (GS de Leizour et GS/CP de la Chesnaye) et ont pu bénéficier de la rencontre avec les artistes lors d'une répétition au théâtre et d'une rencontre avec l'auteur associé Antonio Carmona en septembre.
Des ateliers sont prévus en février avec l'équipe artistique. Les deux classes inscrites dans le projet et des classes des écoles de La Chesnaye, Leizour, La Madeleine, St Léonard et la classe à horaire aménagés théâtre (CHAT) du collège de Belle Isle en Terre accueilleront Antonio Carmona les 28 et 29 janvier prochains, pour un atelier de sensibilisation avec un temps de pratique théâtrale.

3 – Création d’un ciné-concert au collège Prévert
Eloïse Ladan de L’UFFEJ (Union Française du Film pour la Jeunesse en Bretagne), le compositeur Olivier Leroy, et des musiciens de L’Orchestre National de Bretagne travaillent avec une classe de 5e du collège Prévert depuis le mois de décembre.
Les élèves, aidés par L’UFFEJ, ont sélectionné un court métrage, puis ont commencé à travailler en différentes sections sur les bruitages, la mélodie, les dialogues, ...
Le ciné concert sera ensuite présenté au Théâtre du Champ au Roy devant d'autres élèves à l'occasion du festival PasSages (dédié aux ados) en avril 2021, accompagnés de musiciens de l’Orchestre Nationale de Bretagne.
Une autre classe de 5e travaille avec l’UFFEJ à une sélection de courts métrages qu’ils présenteront également au Théâtre.

 2 12 32 5

 

 

 

 

 

4 –Des atelier de pratique théâtrale, de marionnettes et de création sonore avec Le Théâtre des Lucioles, à l’école de La Madeleine et au collège Camus
Frédérique Loliée comédienne et metteuse en scène, Teddy Degouys, créateur sonore et Kiké Gomez, marionnettiste, ont travaillé avec la classe de CM2 de l’école de La Madeleine et une classe de 6e du collège Camus, autour de la création de la cie, La petite personne, (Lucy seule), que le public devait découvrir au Théâtre du Champ au Roy le 21 novembre dernier. (report mardi 16 mars 19h30). 32H d’ateliers ont pu être réalisées, avec à la clé des élèves et des intervenants ravis de cette expérience !.

 

5- Des ateliers de pratique avec le collectif du Théâtre de Lorient, autour de l’adaptation théâtrale du roman d’Hermann Melville, Bartleby, au lycée Pavie.
Deux comédiens comédiens du collectif du Théâtre de Lorient, Antoine Kahan et Emmanuel Faventines, ont travaillé une semaine au mois d’octobre avec deux classes de 1ere du lycée Pavie. « Travailler sur les émotions mais aussi les éléments : être le feu ou l’eau, qu’est-ce que ça engendre dans le corps – travailler sur le clown, partir de soi avec le petit décalage du nez rouge qui nous amène ailleurs...quand devient-on un personnage ? Se confronter à être différent devant le regard des autres, travailler « à la table » sur la lecture à haute voix autour du texte de Bartleby. » Une expérience réussie et enthousiasmante !
Les élèves viendront découvrir la création le 21 mars prochain au Théâtre du Champ au Roy.

Tous ces projets EAC sont menés avec le soutien de la DRAC, du département des Côtes d’Armor et de la Région Bretagne.

Les portes du Théâtre demeurent fermées, alors le Théâtre se déplace en salle de classe. Il associe 2 partenaires culturels : le cinéma Les Korrigans, et Ti ar Vro Gwengamp, pour proposer un programme culturel aux élèves.

Des impromptus musicaux avec deux musiciens de l’Orchestre national de Bretagne
Les 28 et 29 janvier au collège Jacques Prévert, dans des écoles élémentaires de Guingamp, et à l’EHPAD de Kersalic

- Impromptus musicaux autour du répertoire de Georges Brassens, avec le musicien guingampais Jérôme Arnoult, dit Malo
Entre le 8 et le 19 janvier, dans des écoles élémentaires de Guingamp, au centre de loisirs, à l’EHPAD de Kersalic

- Atelier cinéma avec Xavier Herveau (directeur du cinéma Les Korrigans)
Entre le 1er et le 5 février : atelier découverte du cinéma, diaporama, extraits de films, manipulation d’objets optiques, en salle de classe.
Proposition d’une stage de 2 jours au Centre de loisirs : atelier de réalisation d’un film d’animations : écriture d’une histoire, conception des décors, tournage, montage, conception d’une affiche et projection sur grand écran (6-10 ans).

-Projection d’images d’archives sur Guingamp, par Ti ar vro Gwengamp
Entre le 1er et le 19 février : dans les écoles, au centre de loisirs, à l’EHPAD de Kersalic
Projection du film documentaire « Gwengamp Gwezhall-Guingamp autrefois ». Ce document de 17 minutes compile 50 ans d’images d’archives tournées par des amateurs et des professionnels à Guingamp (images issues de la cinémathèque de Bretagne). Il montre l'évolution de la ville sur le plan des habitudes de consommation, culturelles, sportives. On y évoque aussi l'impact des événements historiques, tels la Libération, où l'arrivée du train.

____________________________________________________________________________________________________________________

Retour sur expérience : résidence artistique au collège Jacques Prévert (Guingamp) avec Alice Zeniter et sa compagnie L’Entente Cordiale
Alice Zeniter : "Les initiatives d'éducation artistique sont cruciales"
http://www.culture.gouv.fr/Actualites/Alice-Zeniter-Les-initiatives-d-education-artistique-sont-cruciales

_____________________________________________________________________________________________________________________


danseurLe Président de la République a fait de l’éducation artistique et culturelle une priorité et a fixé un objectif : 100 % des enfants touchés par les trois dimensions que sont : - la pratique artistique, - la fréquentation des œuvres et la rencontre avec les artistes, - l’acquisition de connaissances dans le domaine des arts et de la culture. Cette ambition répond à une vision qui fait de l’articulation entre raison et sensibilité, intelligence et émotion la substance du nouvel humanisme qui doit inspirer l’éducation au XXIème siècle.
10 villes laboratoires expérimenteront cet objectif du 100%. La Ville de Guingamp a souhaité répondre à ce formidable défi.

Atelier danse avec le danseur Eric Martin de la compagnie DCA/ Philippe Decouflé, et des élèves du lycée Pavie (Guingamp) © Guingamp

Avec cette démarche expérimentale du 100% EAC, Guingamp souhaite renforcer et généraliser la démarche de médiation dans laquelle est engagée depuis de nombreuses années. L’éducation artistique et culturelle, qui donne à chacun l’opportunité de se construire en tant que citoyen, peut permettre de s’émanciper de schémas familiaux parfois susceptibles d’annihiler des ambitions, des ouvertures. Cet enjeu est d’autant plus important que Guingamp, sous-préfecture de 7000 habitants, est située dans un bassin rural qui compte près de 7000 jeunes.

« Le 100 % EAC est une ambition forte. Chaque jeune scolarisé sur notre commune doit pouvoir accéder à un projet d’EAC déployé soit par nos propres équipements - le Théâtre du Champ au Roy-scène de territoire,, la Médiathèque, l’école d’arts plastiques… - soit par des associations et des acteurs privés fortement mobilisés sur ces questions de l’EAC tels que le centre d’art GwinZegal, le cinéma, le centre culturel breton ou encore la compagnie de danse professionnelle Grégoire & co. L’idée est en somme, de fédérer l’ensemble des acteurs du territoire dans toutes leurs composantes pour consacrer la transmission et répondre à ce formidable défi qu’est le 100% EAC. Nous offrirons ainsi à tous les élèves une première aventure artistique et culturelle, qui pourra prendre la forme d’un atelier d’écriture - cette année nous recevons notamment la romancière Alice Zeniter-, d’un atelier chorégraphique, d’une exposition collective ou encore d’un projet de réalisation théâtrale. »

Le Maire, Philippe Le Goff